N°66 : La folle avoine - GEORGY Guy

Publié le par bibliotheque

41NJ2H9DGSL._SL500_AA300_.jpgSa grand-mère ne parlait pas de la France mais du "royaume", ne savait ni lire ni écrire et ne s'exprimait qu'en vieil occitan. Elle respectait Dieu et les saints, mais se préoccupait davantage des diables qui harcèlent le pauvre monde. Elle savait le secret des plantes salutaires et les vertus du soleil et de la lune. Elle craignait les loups-garous et payait encore le passage à Charon pour accéder au royaume des ombres. Son instituteur était un inventeur génial et un pionnier de la République. Son curé était un saint homme qui bénissait le feu de la Saint Jean, le vent du nord et les récoltes. Ses précepteurs favoris étaient des pauvres hères qui lui enseignaient le langage des bêtes, le nom des constellations et l'envoûtement des tropiques. Il apprit à lire dans les livres et découvrit, un jour, les "Démons noirs" qui devaient l'emporter vers l'Afrique.

 

 

 

(Si vous voulez savoir où je suis, cliquez sur "voir les commentaires" sous l'article)

Commenter cet article

Chantal 05/07/2011 11:20


Libéré dans les rues piétonnes de la Rochefoucauld vendredi 1er Juillet