N°43 : L'année du jardinier - CAPEK, Karel

Publié le par bibliotheque

51KMPJBHQGL__SL500_AA300_.jpgDes cent manières de créer un jardin, la meilleure n'est sans doute pas celle de payer un jardinier. Celui-ci ne vous plantera tout d'abord que de vulgaires bouts de bois, plus proches du manche à balai que du forsythia dont vous rêviez… Et s'il retourne votre terre, soyez sûr qu'il ne vous en laissera qu'un désolant désert de gris pour tout gazon. Quelques temps encore, et vos allées ne seront que boue gluante partageant deux carrés de moisissure verdâtre. Vous haussez le sourcil ? Jardinez donc vous-même, vous comprendrez de quoi l'on parle !
Une fleur, ce n'est pas simplement une chose que l'on offre : c'est un "truc" qui hiverne, se bêche, se fume, s'arrose… Le véritable jardinage ne comporte aucune activité méditative. Capek, son dernier grand théoricien, savait bien, lui, de quoi il retournait : le vrai jardinier n'est pas celui qui cultive les fleurs, mais celui qui travaille la terre. Les rosiers sont faits pour les dilettantes. Lui n'a d'yeux que pour ce que le profane ne voit pas ; ses secrets sont enfouis dans la composition de son incroyable humus dont il connaît, seul, la formule chimique. Capek sait d'ailleurs reconnaître l'authentique jardinier entre mille, à sa curieuse physionomie. Ordinairement terminé, vers le haut, par son derrière, sa tête, elle, pend quelque part entre les genoux. Et hormis le soir, au moment de l'arrosage, il mesure rarement plus d'un mètre de hauteur…--

 

 

 

 (Pour savoir où je suis, cliquez sur le lien "voir les commentaires" sous l'article !).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zenso 12/09/2010 17:28


Livre libéré le samedi 11 septembre 2010 dans le jardin public de Cognac.